chapter 7 : Intrus



                            
Adossé au canapé, je fléchissais mes jambes de façon que je n' interrompe pas la circulation sanquine .je buvais une rasade de Whiskey avec une bouche salivée d 'alcool et un cervau qui ne s' épuise jamais à la pensée de cette jeune fille .Quelquechose en elle interrompe mes idées rationnelles fondant sur le savoir-faire et le savoir et aussi mon travail privé qui recrute number one dans  ma vie , Quoi !
 
cet chose là m 'urge à fantasmer sur ses délices qui recrutent une bonne partie du tous .Non je délire  C'est vrai ça fait partie de mon intéret soudain et vague mais il y a quelque chose de plus forte et tenace dans sa démarche nerveuse , ses yeux hypnotisants son parfum mélange de fraicheur et de simplicité  qui me lance dans cette réflexion longue .

Car quoi que elle est bonne la meuf , j 'en ai eu de milliers de lèvres de bras à ma porté , des maitresses qui se précipitent sur mon lit propre et chaud , des lovers qui cinq minutes après l 'orgasme se déclenchent dans leurs imaginations désespèrantes et sans issues et commence invariablement à faire l article de notre future progéniture .  mais vous voyez lafaille  ""future progéniture ''' lorsqu il n y a pas de futures entre moi et toi , bab .
 
je lisais dans les idées des nanas comme un livre ouvert , la plupart de ce sexe fragile vivent dans le sciècle romanesque , leur regard indiffèrent impose cette maxime :   "take me right now right here "
mais le regard de cette lady ne me procure aucune idée fixe et flexible .
12h53 il est déjà tard .
 
 
 
 
récit de sana

il faisait froid trop froid ce jour là , la neige tombait en salves solides et glaçantes . je frémissais de froid . je griffonais un simple message "ne m attendez pas ,je serais enretard " .
 
 
 
récit Ethel
je voyais sana entrer elle portait les vetements de la veille , une posture élègante mais inerte de façcon intraduisible . j en déduis qu elle a passé la soirée dehors .
je l 'interpellais pendant qu elle se frayait un chemein vers la salle d' habillage  cette dernière qui servait à se permettre un moment de papotage limité que sa valeur maximale ne dépassait pas les cinq minutes . un travail monotone avec un salaire déprimant à peine suvernant à les needs , des employeurs sévères , exprimant leurs doutes sur la moindre des choses .
 
Elle ne répondait point à mes interpellations assurèment pour me faire réagir et conclure que ce n 'est pas le bon moment  et de la suivre là ou il est permis de parler en secret 0
A peine  que je faisais le premier pas , quelqu un m interpella :
 
- Ethel , table numèro deux !
-Oui , Monsieur . je répondis
 
je disais quoi il y a quelques secondes  . je m y suis attendue à quelquechose de plus créative .
 
je pris la commende de la table numèro deux occupé par deux jeunes hommes l un afro-américain aux formes musclés  etl autre un doté de yeux vert majestueuixn aux regards déstabilisant . jk en profitais de ces coincidences brusques et ephemères  en détaillant chaque parcelle de ces menbres généreuseset sculptés . Assez ! ASSEZ ! Ethel occupe toi de tes ognons ( je disais à moi méme )
 
je jettais un nouveau coup d oeil lors de mon service , et puis quoi , Merde !
le regard de mon bonhomme était détournée vers la présentation soudaine de sana 0
 
 
 
je suis très bien informé sur dating pour dire que ce type est foutu dans sa magie ""le charme débordant  de sana "" 0. car oui j ai pris des lecons sur internet à savoir how to get the guy ? et that look .
 
 
je tendis mon oreille vers la discussion des occupants de la table numéro 2 et la suivait mot à mot machinalement .
 
-je vais partir lui en parler dit le bonhomme
pendant que ce dernier se préparer à se lever , lm afro-américain le stoppa d un geste net en disant :
 
- ce n est pas le bon moment , ne vois tu pas qu elle n est pas de bonne humeur ?
 
LE BONHOMME SE RASSEOIT  . C est vrai elle n est pas débordante d enthousiasme aujourd hui , importe elle est chanceuse ma copine voire trop !
 
  finalement les tables sont entièrement servies , on pouvait maintenent se permettre un moment de repos
 
- Sana ?
-Oui ?
-tu vois le mec chétif assis dans la table njuméro 2 ?
- lequel ?
-Celui qui se promeneit les yeux sur toi depuis un bon mement .
-Hein ?
-Assez ! mais qu est ce qu il te prend ? biensuitr que je parle du bonhomme .
Quoi tu es devenue aveugle ?
  elle ne répondis point 0  je continuais *
 - le type est totalement dedans . fais moi part de ton secret ,^petasse !
  
et ainsin que sdana reprend son air malicieux .
 
- Eh bien  ça ne demande pas une magie , c est ma personne qui fait détournait ces semblables cervelles vers l interet sur mon etre aussi radieux que somptueux  et faits des bouches dégoulinées de salives et crevés d envie . 
 
 
-Chapeau Madmoiselle !j en dfémarrais dans mon rire
finalement Sana que je connaisse .
 
le type souruia à Sana , celle ci s en ficha complètement et détourna le regard .
 
- rule number 1 : ne jamais se fier aux apparences ;
en autres termes ne dire jamais oui au premier  venu à la repière tentative  0. vois tu ce que je dis ?
 
- ohlallal ! de gratuites lecs de dating etde plus  expérimentables . Quel chance dans je me suis foutue !
 
 
-hhhhh c est l un des bénéfices  que jen ture  d après  avoir coutoyer les gars
  
 
on regagna notre travail et la sopirée retrouva son cours normale . le coup était malicieusement infligé que le type ne pouvait se permettre une nouvelle tentative
1h27 minutes *
 
 
on se préparait à quitter le bar quand le souvenir de la soirée d hier me transperca l esprit .
 
j interrompis notre démarche .
- Sana
- IOUi ? 
- je me demande bien qui étais le type de la veille ?
-Quel type ?
-je crève de curiosité et d impatience cependant informe moi à cette here ci
- Mais d ou tu sortes ces futilités ?*
- assez de détournement ! ne peux pas etre ssérieuse pour une fois ?
- je ne sais pas de quio tu parles ; j étais saoul la veille !
 
-le pauvre tu lui as foutté la peine au coeur il ne voulait que  te parler mais tu insistais sur ton sarcastique .,  
- ce que tu dis est vrai ?
-Assurèment .
 
-j ai un troulle de mémoire .
- et moi je viens de  prendre  à l instant le choc au coeur .
 _mais qu est ce qui passe encore ?
 
 
  Salut tous le monde; j en ai pris beaucoup de temps à y rédiger ce chapitre ci , mais pour de bonnes raisons : mon PC est tombé en panne et je n ai pas accès à internet que rarement .j espère que vous comprendrez 
Cependant comment vous trouvez ce chapitre ? vous cous attendez à meilleur ? 
des questions , des critiques n hésitez pas à me les faire signaler 
                                         Bonne lecture 
 

Report abuse